Mon parcours

Je suis née en février 1957 à Genève. J’ai passé mon enfance et mon adolescence en Haute-Savoie.

A 18 ans, j’ai quitté famille et système scolaire.  Je cherchais,  j’espérais « autre chose ».
Depuis, j’ai fréquenté de nombreuses Ecoles.  Je continue à apprendre, découvrir, explorer, chercher.

Dans les années 80, j’ai vécu plus de deux ans au Congo-Brazzaville, l’Afrique centrale m’a beaucoup appris, entre autres à apprécier la vie au quotidien. En 1986, de retour en France et jeune maman, je découvre le Shiatsu et le Toucher avec Nathalie Alvarez.  Je me forme à l’Ecole du Toucher de Jean-Louis Abrassart. Cette riche aventure me nourrit pendant une dizaine d’années et je suis certifiée en Somatothérapie en 1996.

J’étudie aussi la botanique et l’herboristerie à l’Ecole des Plantes, pouvoir reconnaître, nommer ce qui nous entoure ;  bénéficier des vertus de la flore et des arbres, quel bonheur !

En 1998, je quitte le salariat. Je commence à accompagner des personnes en séances individuelles , à animer des groupes et à enseigner le Shiatsu et les pratiques corporelles. C’est aussi en 1998, que je rencontre Edith Acédo qui m’enseigne la pratique des Polarités.

De 2005 à 2006, je suis la formation d’animatrice en Stretch-Relax de Gaël Heckli. Je suis certifiée en 2006.

De 2008 à 2010, je me forme avec Suzanne Yates au shiatsu pré et post-natal, ainsi qu’au shiatsu pour les bébés. Formation Shiatsu and Maternity Care – Well Mother.

En 2008, je rencontre Francine Desmarchelier de l’Avacs (Association vaincre le cancer solidairement) et crée les ateliers Détente et Vitalité. En 2010, je participe à la première formation de shiatsu à l’accompagnement en oncologie de Jérôme Capian.  Depuis septembre 2011, j’interviens à la Clinique St Faron de Mareuil les Meaux, pour les personnes en traitement.

Depuis 2009, j’anime des formations pour les personnels soignants sur les thèmes du Toucher et massage pour les tout-petits et de la Relaxation ludique pour les enfants.

Je souhaite élargir à d’autres publics la transmission et  la diffusion de ces pratiques, en particulier aux professionnels de l’Enfance, ainsi qu’aux parents et à leurs enfants.